Faites que votre tableau soit toujours une ouverture au monde.

— Léonard de Vinci

Walden, le jeu vidéo

Pour revisiter le récit d’Henry David Thoreau, Walden ou la vie dans les bois, il est possible désormais de jouer au jeu vidéo. Une façon de revivre l’épopée de l’écrivain américain du 19e siècle. Vous vous retrouvez en 1845. A l’écart de la civilisation, vous êtes amené à effectuer les même activités que Thoreau, à savoir couper du bois, cueillir des plantes, et tout ce qu’il faut pour survivre. Mais il s’agit, aussi et surtout, d’explorer et de contempler la nature, le lac, les bois, les animaux… Dans ce jeu, passer du temps à flâner est aussi important qu’assurer sa…

Lire la suite

Méditer sur la peur et l’anxiété

Méditation sur la peur et l'anxiété

La peur est une composante naturelle de notre expérience. Le problème vient surtout du fait que nous avons tendance à enfouir cette émotion, à toute faire pour ne surtout pas la ressentir… Et encore moins la montrer aux autres. Dans une société qui invite toujours plus au “dépassement” de soi, à pousser ses limites aux extrêmes, à aller toujours “plus vite, plus haut, plus fort”, montrer sa peur serait un aveu de faiblesse intolérable… Et pourtant, certains de nos comportements sont motivés par une peur inavouée que l’on tente d’éviter à tout prix. Combien de fois nous sommes-nous tu par…

Lire la suite

L’écriture pour vivre autrement ses émotions et redonner du souffle à sa vie

Ecrire ses émotions pour alléger ses émotions

Les bienfaits de l’écriture ont été démontrés par James W. Pennebaker, chercheur en psychologie sociale à l’université duTexas à Austin. Il a observé que les personnes ayant écrit sur des expériences émotionnellement chargées montraient une évolution dans leur bien-être. Au niveau mental, d’abord : baisse du stress et de l’anxiété, augmentation de l’humeur, meilleure mémoire et meilleures qualités relationnelles. Plus curieux, les participants ont également observé un mieux-être physique : baisse de la tension artérielle, système immunitaire renforcé et globalement moins de visite chez le docteur. Pour que cela fonctionne, il ne s’agit pas de gribouiller n’importe quoi. Il est question…

Lire la suite

Exercice d’attention sur une sensation corporelle

Exercice d'attention sensation corporelle méditation

Avec un peu d’imagination, les supports de méditation ne manquent pas. Notre esprit ayant tendance à privilégier la nouveauté, changer de support de méditation d’une séance à l’autre peut permettre de stabiliser un peu plus l’attention. Notre esprit est moins tenté d’aller chercher de la nouveauté ailleurs en allant se perdre dans des rêveries. Le support lui-même devient intéressant. Méditation tout terrain Varier les supports de méditation permet d’intégrer plus facilement la méditation dans le quotidien. Selon les circonstances du moment, tel objet de méditation sera plus approprié pour une petite session en toute discrétion. Et la méditation tout terrain…

Lire la suite

Réapprendre à écouter avec attention

Ecouter la nature

Sait-on encore écouter ? Prend-on vraiment le temps, dans une conversation quelle qu’elle soit, d’écouter réellement ce que la personne est en train de dire ? Souvent, malgré nous, à peine avons-nous laissé la parole à notre interlocuteur, que nous sommes déjà en train de réfléchir à notre prochaine réplique… Et de fait, écoutant seulement d’une oreille distraite ce que l’autre à dire, parce que de toute façon, “ma prochaine tirade est bien plus intéressante que la sienne…” Cette attitude est caractéristique d’un mode de fonctionnement mental, dans lequel une pensée s’enchaîne à une autre, et ceci continuellement, sans répit.…

Lire la suite

Laisser passer le train des pensées

Ce que j’aime dans la méditation, c’est qu’elle permet de mettre de l’espace entre soi-même et ses pensées. Contrairement à ce qu’on entend parfois, la méditation n’a pas pour but de supprimer les pensées. Il s’agit plutôt de changer la relation que nous entretenons avec elles. Parce que nous ne sommes pas nos pensées. Nous pouvons avoir des pensées de colère, sans nous mettre en colère. Nous pouvons avoir des pensées anxieuses, sans être anxieux. Nous pouvons avoir des pensées teintées de tristesse, sans ressentir la tristesse. Et cela vaut pour tout type de pensées, qu’elles soient de peur, de…

Lire la suite

Les pensées sont comme le vent…

A quoi bon s’énerver contre le vent qui souffle ? Avez-vous essayé de crier au vent : “arrête-toi de souffler, tu m’énerves, tu me fatigues, vas-t’en, vent !” Ce serait dépenser beaucoup d’énergie pour rien, n’est-ce pas ? Et pourtant n’est-ce pas ce que nous faisons envers nos pensées ? Nous voudrions parfois les calmer, les arrêter tant elles nous fatiguent, nous obsèdent, nous stressent… Mais comme le vent souffle,  s’arrête, puis revient… Les pensées pensent, passent, s’effacent et d’autres viennent… Les pensées sont des phénomènes naturels, nous ne pouvons les éviter. Mais nous pouvons changer notre rapport à elles. Et de la même manière…

Lire la suite

Entre observation et imagination

Arrivons-nous encore à laisser le temps s'écouler sans rien faire d'autre ? Nous accordons-nous des moments de pure contemplation ? Il s'agit de laisser émerger le temps présent, observer les jeux d'ombre et de lumière, écouter les sons de la nature, sans essayer d'en faire quelque chose. L'exemple de Thoreau.
Lire la suite