S’il n’y avait pas de montagnes, les plaines n’apparaîtraient pas

— Proverbe chinois

Les limites de la rêverie positive

@ Peter Ealey

La pensée positive est en plein boum. Forcément, l’idée a de quoi séduire : il suffirait de rêver quelque chose et d’y croire très fort pour que cela arrive. Facile ! Seulement voilà, les choses ne sont pas aussi simples, des psychologues américains expliquent pourquoi. Des recherches récentes ont montré qu’un excès de rêverie positive peut empêcher la réalisation de nos buts et amène le plus souvent à prendre de mauvaises décisions. Comment ça fonctionne ? Lorsqu’on rêve d’un futur idéalisé, on ne retient alors que les informations qui nous confirment dans nos rêveries, et on néglige les aspects plus…

Lire la suite

Réapprendre à “sentir”

Le poète Novalis nous invite à réapprendre à “sentir” et à chercher une autre manière d’être au monde. Une position dans laquelle on devient soi-même : C’est dans ce jeu seulement (celui du sentir) que l’homme prend véritablement conscience de sa nature propre, de sa liberté spécifique, et qu’il a le sentiment de sortir d’un profond sommeil, d’être enfin chez lui dans ce monde et de voir s’éclairer son univers intérieur. Il a le sentiment d’avoir atteint une sorte de perfection lorsqu’il parvient, sans gêner ce jeu, à sentir et penser tout en laissant ses sens remplir leurs fonctions pratiques.…

Lire la suite

Pour une “politique” du Soi ?

Cette citation de Carl Rogersdénonce l’échelle des valeurs dans le monde d’aujourd’hui. Le temps et l’argent dépensés dans l’industrie nucléaire, ne pourraient-ils pas être investis, à quantité égale, dans la libération de l’énergie de chaque personne ? Sa proposition est plutôt radicale et semblera même choquante à certains, surtout en cette période de crise économique. Et pourtant, elle touche sans doute du doigt un problème essentiel dans notre conception du monde. Nous travaillons dur pour libérer l’extraordinaire énergie qui se trouve cachée dans l’atome et dans son noyau. Si nous ne consacrons pas une énergie égale – oui, et autant…

Lire la suite

La créativité se cultive

On dit souvent que la créativité est un don, que certains sont nés avec, tandis que d’autres n’ont tout simplement pas hérité du bon gène… Pour le psychologue et chercheur Robert Epstein, au contraire, n’importe qui peut cultiver la créativité. Ce sont essentiellement des facteurs extérieurs qui déterminent l’esprit d’innovation, bien plus que des soi-disant talents innés. Le stress ou le manque de temps par exemple peuvent tarir l’inspiration des personnes les plus imaginatives. Exercices de créativité Avec d’autres chercheurs, Robert Epstein a mené des séries d’expériences qui démontrent que la créativité peut être entraînée et peut même presque devenir…

Lire la suite

La méditation pour les enfants

On le sait, il est souvent difficile de faire asseoir des enfants pour qu’ils restent tranquilles. Alors quant à leur apprendre la méditation, on pourrait penser que c’est mission impossible. Heureusement, la thérapeute hollandaise Eline Snel a développé une méthode spécialement pour les enfants. La métaphore de la grenouille qu’elle introduit rend la méditation beaucoup plus accessible aux bambins à l’attention volatile. Jugez-en plutôt avec cet extrait lu par Sara Giraudeau. Dans les écoles La méthode d’Eline Snel appliquée dans plusieurs écoles néerlandaise a fait ses preuves : les enfants se sentent plus en confiance, dorment mieux, sont plus aimables…

Lire la suite

La nature booste la créativité, l’attention et le bonheur

Vie urbaine, métier et loisirs liés aux écrans, nos modes de vie nous amènent à passer de moins en moins de temps au contact de la nature. Or, les bénéfices sur le cerveau d’une vie entourée de verdure sont multiples. Des chercheurs de l’université du Kansas ont observé les effets d’un environnement végétal sur le mental. Selon eux, se promener dans un paysage naturel calme les nerfs et restaure les capacités mentales du cerveau. Moins de bitume est meilleur pour la créativité, l’humeur, la concentration ou la mémoire. Leur étude a ainsi démontré que trois jours passés dans la nature…

Lire la suite

La danse spontanée pour lâcher prise

Se laisser aller à des mouvements spontanés, laisser son corps s’exprimer, abandonner toute idée de jugement et sentir la “vague”, l’énergie et la fluidité du corps dans le mouvement, c’est ce que développe Gabrielle Roth depuis les années 60. Dans la méthode des 5 rythmes qu’elle a développée, l’accent est mis sur le ressenti. Ici, pas de chorégraphie prédéfinie à apprendre, le danseur est libéré de la notion de mouvements justes ou faux, seul compte pour lui l’abandon à sa propre énergie vitale. La danse spontanée devient un moyen de renouer avec soi par l’intermédiaire de son corps. Les 5…

Lire la suite