Présence

Méditer réduit le sentiment de solitude

Une étude récente montre que la méditation réduit le sentiment de solitude chez les personnes âgées et contribue à l’amélioration de leur santé.

Meditate

Meditate (Photo credit: NA.dir)

Les chercheurs ont demandé à des personnes de 55 à 85 ans de suivre un programme de méditation de pleine conscience (MBSR) pendant huit semaines. Celui-ci incluait une séance de méditation quotidienne de 30 min, des exercices de prise de conscience du corps (attention portée sur les sensations, sur la respiration…) 2 heures par semaine en groupe, et une journée entière de retraite méditative.

Après huit semaines, les psychologues ont observé une réduction significative du sentiment de solitude. Or, on sait que le sentiment d’être socialement déconnecté aggrave le risque de problèmes de santé et de mortalité.

Solitude, méditation et santé : des liens démontrés

Les chercheurs ont également découvert que ces exercices avaient régulé l’expression des gènes responsable des maladies inflammatoires (l’expression de ces gènes étant aggravé par le sentiment de solitude). Ce qui signifie que la méditation peut jouer un rôle dans le renforcement du système immunitaire et favoriser la lutte contre les maladies cardiovasculaires ou neurodégénératives (Alzheimer par exemple) et contre le cancer.

“Il est tout aussi important d’entraîner son esprit, que de muscler ses biceps à la gym”, explique le chercheur J. David Creswell.

Source : http://www.futurity.org

Etude originale :
Mindfulness-Based Stress Reduction training reduces loneliness and pro-inflammatory gene expression in older adults, de J. David Creswell, Michael R. Irwinb, Lisa J. Burklund, Matthew D. Lieberman, Jesusa M.G. Arevalob, Jeffrey Mab, Elizabeth Crabb Breenb, Steven W. Coleb

 

La méditation pour les enfants

On le sait, il est souvent difficile de faire asseoir des enfants pour qu’ils restent tranquilles. Alors quant à leur apprendre la méditation, on pourrait penser que c’est mission impossible.

Heureusement, la thérapeute hollandaise Eline Snel a développé une méthode spécialement pour les enfants. La métaphore de la grenouille qu’elle introduit rend la méditation beaucoup plus accessible aux bambins à l’attention volatile. Jugez-en plutôt avec cet extrait lu par Sara Giraudeau.

Dans les écoles

La méthode d’Eline Snel appliquée dans plusieurs écoles néerlandaise a fait ses preuves :

les enfants se sentent plus en confiance, dorment mieux, sont plus aimables les uns envers les autres. Les enseignants, qui disent aussi mieux se sentir, constatent davantage de calme en classe, une meilleure concentration et plus d’ouverture d’esprit. “Il existe aujourd’hui un nombre croissant de travaux montrant l’intérêt de la méditation de pleine conscience auprès des enfants, pour l’équilibre émotionnel, les capacités de résilience, la qualité des échanges familiaux et les capacités attentionnelles, notamment dans le travail scolaire et les apprentissages”, explique Christophe André.

Source : Le Monde

Une méthode à faire découvrir aux enfants mais aussi à leurs parents, grâce au livre d’Eline Snel, Calme et attentif comme une grenouille.

www.commeunegrenouille.fr

Bain de forêt et sylvothérapie : quand les arbres nous soignent

Les humains ayant évolué dans la nature et auprès des arbres, cette connexion est comme inscrite profondément dans notre bagage biologique. Aujourd'hui des chercheurs explorent les bienfaits des arbres pour notre santé. A tel point qu'ils parlent même de Médecine de la forêt !

Pourquoi est-il si compliqué de vivre dans le moment présent ?

On adore se raconter des histoires

Méditer sur la peur et l’anxiété

Osons ressentir la peur plutôt que l'enfouir ! Lorsque nous nous connectons à cette émotion, comme pour l'accueillir avec bienveillance, quelque chose peut commencer à s'ouvrir et à se décrisper. Une méditation qui peut secouer, à aborder avec précautions.

Exercice d’attention sur une sensation corporelle

Méditez partout ! Quelques minutes passées à s'absorber dans les sensations des doigts au contact d'un élément permettent d'entraîner l'attention, de calmer le mental et sortir des ruminations.

Réapprendre à écouter avec attention

Dans l'agitation de nos pensées et des bruits ambiants, comment développer un écoute attentive et apaisée ?

Laisser passer le train des pensées

Mettre de l'espace entre soi et ses pensées

Les pensées sont comme le vent…

Et si les pensées n'étaient que des phénomènes naturels, comme la pluie qui tombe, le vent qui souffle, le tonnerre qui gronde ? La méditation nous aide à les laisser passer plutôt que de les combattre...

Entre observation et imagination

Maintenir une attention égale, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Arrivons-nous encore à laisser le temps s'écouler sans rien faire d'autre ? Nous accordons-nous des moments de pure contemplation ?

Méditer sur le ressenti corporel

Le corps sait...
N'avez-vous jamais eu l'impression de passer une journée en étant "à côté de vos pompes" ? Autrement dit, l'impression d'être là sans être là, de ne pas être complètement engagé dans votre vécu, de ne pas saisir réellement le sens de ce qui se passe...

La méditation en action : laisser faire et toucher la cible

S'efforcer de laisser faire ?
Le laisser faire, ou lâcher prise, authentique est difficile à appréhender. D'autant plus que nous avons l'habitude, au contraire, de mettre l'accent sur la volonté consciente, l'effort acharné, la maîtrise de soi. Le laisser faire est pourtant au cœur de la pratique de la méditation, et plus largement de toute forme de culture de soi : auto-hypnose, tai chi chuan, qi gong, etc.