Méditer sur les points de contact du corps

Une technique permettant d’améliorer sa présence consiste à élargir la conscience pour inclure les sensations dans le corps. On permet à toutes les sensations d’être présentes, sans s’y attarder, sans les repousser non plus. On les remarque et on les laisse passer.

Pour cela, nous allons nous aider des points de contact du corps. Ceux-ci permettent d’ancrer la présence dans le corps. Ensuite nous élargirons cette présence à la conscience de la respiration.

Cette méditation développe des capacités qui nous aiderons dans le quotidien, à revenir plus facilement au présent, où que nous soyons.

Méditation

Installez-vous dans une position confortable en gardant vos deux pieds posés sur le sol. Laissez vos yeux se fermer ou bien abaissez votre regard.

Portez votre attention sur les zones de contact de vos pieds avec le sol. Sentez vos pieds, remarquez la fermeté du sol sous vos pieds. Peut-être sentez-vous l’endroit où vos chaussures sont en contact avec vos pieds.

Explorez ensuite vos hanches et l’endroit où votre corps est en contact avec la chaise. Sentez votre corps simplement posé sur la chaise, stable et droit. Sentez également le contact de votre dos sur la chaise.

Peut-être votre esprit commence-t-il déjà à penser et à évaluer certaines choses. Quand vous vous en percevez, revenez simplement à l’observation des sensations physiques.

Et maintenant, déplacez votre attention sur vos mains, ressentez vos mains. Avec quoi sont-elles en contacts ? Peut-être la chaise, vos cuisses, l’autre main…

Vous pouvez vous demander : « Comment je sais que j’ai des mains sans les regarder ?« . Vous sentez vos mains de l’intérieur.

Puis élargissez votre attention. Sentez votre corps tout entier assis ici, en ce moment, sur cette chaise.

Portez maintenant votre attention sur la respiration. Où sentez-vous le plus votre respiration ? Dans quelle partie du corps, les sensations de la respiration sont-elles les plus agréables ? Continuez à respirer lentement, en sentant votre souffle se déplacer dans votre corps.

Explorez votre respiration. Vous pouvez vous concentrer un instant dans votre ventre. Utiliser votre ventre comme point d’ancrage pour votre attention. tester de prendre quelques respirations plus profondes.

Puis revenez à une respiration naturelle. Laissez-la être, tout simplement. Lorsque vous remarquez que votre esprit vagabonde, ramenez-le doucement à la respiration.
Puis pendant un instant, pensez à l’intérieur de vous-même : je respire, mon corps respire, je me pose, je m’apaise.

Prenez un temps pour sentir tout votre corps ainsi que votre respiration. Tout cela en même temps. Développez une attention large et globale.

Enfin, lorsque vous êtes prêt, ouvrez les yeux et regardez autour de vous et remarquez comment vous vous sentez en ce moment. Il n’y a pas besoin de juger votre état. observez simplement.

Pendant la journée, quand vous vous sentez anxieux ou craintif, vous pouvez revenir à la respiration en vous répétant : je respire, mon corps respire, je me pose, je m’apaise.