anxiété

Pourquoi est-il si compliqué de vivre dans le moment présent ?

On adore se raconter des histoires

Une petite vidéo pédagogique qui parcourt les différentes manières dont notre esprit nous éloigne de la simple conscience du moment présent. L’anxiété, l’anticipation de catastrophes imaginaires, le vagabondage mental, les ruminations et le fait de réinterpréter toutes nos expériences et souvenirs.

Notre esprit aime en effet les scénarios cohérents. C’est pour cette raison que nous nous racontons et re-racontons des histoires pour donner du sens à ce qui nous arrive. Tout cela nous éloigne du moment présent.

Méditer sur la peur et l’anxiété

Osons ressentir la peur plutôt que l'enfouir ! Lorsque nous nous connectons à cette émotion, comme pour l'accueillir avec bienveillance, quelque chose peut commencer à s'ouvrir et à se décrisper. Une méditation qui peut secouer, à aborder avec précautions.
Méditation sur la peur et l'anxiété

La peur est une composante naturelle de notre expérience. Le problème vient surtout du fait que nous avons tendance à enfouir cette émotion, à toute faire pour ne surtout pas la ressentir… Et encore moins la montrer aux autres. Dans une société qui invite toujours plus au “dépassement” de soi, à pousser ses limites aux extrêmes, à aller toujours “plus vite, plus haut, plus fort”, montrer sa peur serait un aveu de faiblesse intolérable…

Et pourtant, certains de nos comportements sont motivés par une peur inavouée que l’on tente d’éviter à tout prix. Combien de fois nous sommes-nous tu par peur de la réaction des autres ? Peur d’être incompris, d’être jugé incompétent ou toute autre chose… Et souvent, nous ne nous rendons même pas compte de ce processus interne.

L’évitement étant, dans des circonstances particulières à chacun, notre façon de fonctionner par défaut, nous n’avons pas conscience de ce qui est à l’origine de ce comportement.

(suite…)

Pourquoi est-il si compliqué de vivre dans le moment présent ?

On adore se raconter des histoires

Méditer sur la peur et l’anxiété

Osons ressentir la peur plutôt que l'enfouir ! Lorsque nous nous connectons à cette émotion, comme pour l'accueillir avec bienveillance, quelque chose peut commencer à s'ouvrir et à se décrisper. Une méditation qui peut secouer, à aborder avec précautions.